asiedusudestenfamille

Notre année sabbatique racontée


2 Commentaires

Nous ce que l’on aime, c’est les vacances !


Nous avons fait une semaine de vacances en camping-car, la première semaine de mai. Au programme visite de la famille de Cécile, bisous bisous et tralala…

Visite de la cité médiévale de Carcassonne et de son musée des tortures et de l’inquisition. La cité est impressionnante le « musée » (qui est plutôt une attraction) est un attrape touriste assez cher (30€ pour 4). Nous y avons malgré tout passé un moment sympa, les enfants avaient vraiment peur !! Et le papa en rajoutait des tonnes…

27 avril Carcassonne 104

vacances de mai 2014 002

Visite de Sète, de son port et surtout un excellent restaurant de poisson en face de la criée. Eva-Marie et Pierre-Lou ont passé une partie de la soirée aux toilettes, qui étaient tapissées de cartes postales envoyées du monde entier. Un avant goût du voyage.

vacances de mai 2014 018

Puis, visite de Papou et Manou à Lunel, c’est toujours un grand plaisir de les voir. Nous avons notamment discuté des problèmes administratifs que nous rencontrerons l’année prochaine (impôts, CNED, courrier, domiciliation…), et avons reçu une demie-tonne de cadeaux et de chocolat…

Un petit tour chez notre comptable, pour clôturer les comptes de l’année 2013 et lui présenter notre projet. Rien de particulier, nous avons dématérialisé la majorité de nos factures, nous pourrons donc les lui envoyer même en voyage. Et pour le reste nous verrons !

Bisous, Bisous à Sheshanna, Christophe et Karine et les enfants de chacun et hop retour à la maison, pour attaquer les deux derniers mois de travail.


3 Commentaires

Les préparatifs c’est un mélange d’émotions


masques 2

En fait, si l’on se retourne sur le travail accompli jusqu’à maintenant, dans la réalisation de ce projet, plusieurs phases se distinguent clairement :

  • La détermination du projet lui-même, avec son lot de passion, d’excitation, d’intenses émotions et de rêves (Avril / Mai 3013).
  •  La conceptualisation de celui-ci, avec la recherche des solutions financières et pratiques  (Juin / Juillet 2013).
  •    La mise en œuvre de la préparation avec cette grosse partie, ou l’on ne gère que des problèmes (finition de la maison, mise en vente, annonce du congé sabbatique, travaux d’assainissement, déménagement…). Nous en sommes là depuis 6 mois (Juillet à fin Janvier), et c’est très long !
  •   La prochaine étape de préparation devrait être plus sympa, car réellement orientée sur le voyage lui-même. Choix des visites, du trajet, visa, assurance…Celle-ci ne devrait pas tarder à commencer à la suite du déménagement.

Pour notre cas, (cela n’étant peut-être pas vécu de la même façon par tout le monde), la période actuelle (de mise en œuvre de la préparation) n’est pas très agréable à vivre.

Nous sommes comme suspendus, en perpétuelle attente de quelque chose (le compromis de vente, le diagnostique, l’acheteur, le patron…).

C’est une période d’incertitude plutôt stressante, anxiogène, l’humeur n’est pas forcément très bonne, car en plus au fur et à mesure du déroulement du plan, on se demande si l’on n’est pas en train de faire une grosse bêtise !

En plus, nous sommes entrés dans un mode « économie » à prioriser les dépenses liées au voyage par rapport aux plaisirs immédiats d’une sortie en camping-car ou d’un voyage au ski.

Entre l’idée du voyage et la réalisation de celui-ci, il se sera écoulé 14 mois. Aujourd’hui mi-janvier nous en sommes donc à 6 mois du départ et à 9 mois de la naissance du projet. Soit bientôt les 2/3 des préparatifs.

Le plus gros est fait, pourvu que la bonne étoile qui nous guide depuis le début de ce projet continue à briller dans la bonne direction. Nous devons garder confiance.

confiance


3 Commentaires

Nos projets personnels


Pendant les moments de pause, nous n’aurons pas les 1001 activités que nous trouvons aujourd’hui dans notre maison. Pas de télé, pas de voisins, pas de jardinage, pas de voiture et de centre commerciaux à dévaliser…, mais comment on va faire ?

Que ferons-nous, les jours où le temps ne nous permet vraiment pas de sortir, ou que nous serons rentrés à l’hôtel à 16h00 ?

Nous réfléchissons donc à des activités que le temps du voyage nous permettrait de développer, en plus bien sur de la lecture et des jeux de société dont nous sommes friands.

L’idée est simple, pourquoi ne pas profiter du temps du voyage, pour développer une activité qui nous attire, mais que nous ne réalisons pas dans nos vies d’actifs. Vous savez ces trucs qu’on se dit en voyant quelqu’un le faire, j’aimerais bien savoir en faire autant…

Ces vacances, c’est avant tout un temps que l’on s’offre, qui doit nous permettre de nous retrouver en famille, de passer de bons moments et de se faire plaisir. Mais nous aimerions également que ce temps nous permette en plus de développer un savoir faire.

Pour moi, (Stéphane), ce sera le dessin, activité simple que l’on peut faire partout, que l’on ait trois minutes ou deux heures. Mon objectif est de savoir représenter sur papier ce que je vois, comprendre le jeu des ombres et des perspectives. Aujourd’hui, je ne suis pas nul en dessin, mais pas loin.

crayons-de-couleur--

Cécile, veut apprendre la photo, savoir mettre en évidence la beauté d’un paysage, apprendre à faire des portraits, les rudiments de la technique pour saisir les plus belles choses qui nous entourerons. Cette activité va nécessite l’acquisition d’un appareil photo adapté.

Close-up reflex

Eva-Marie, veut faire un grand journal de bord, avec collage, peinture, récits….

journal de bord 1

 Pierre-Lou profitera de ce séjour pour apprendre les rudiments du jonglage (comme Papa…et Maman!)

jonglage

En quelque sorte des projets dans le projet.

 


1 commentaire

Présentation


Stéphane, 38 ans, 1.80m, marié à Cécile, mon amoureuse depuis 16 ans, 2 adorables enfants, Eva-Marie, 10 ans et Pierre-Lou 8 ans

Image

J’aime: les balades en forêt, la voile, les voiliers, la mer, les romans de voyages, le VTT, le tennis, la course à pied et par dessus tout, la voile!, l’architecture, ancienne et moderne (les tours +++), l’immobilier, CiviliZation sur PC, Lara Croft, la bière, l’aquariophilie, les champignons, les fleurs de la forêt, le camping-car, le snorkelling, le ski, la randonnée, la montagne, les musées et expos en tout genre, les crêpes du dimanche après-midi et les mille et une choses que la vie nous offre!!

Je n’aime pas:  la mauvaise humeur, les mauvaises odeurs, ne rien faire, le ménage, l’eau du robinet, les gros cèpes véreux et plein d’autres choses que j’essaie d’éviter.

Je travaille pour une grande entreprise. J’y suis entré en tant que vendeur il y a 12 ans.

Je rêve de voyager en voilier autour du monde, de ne plus travailler, d’avoir des petites maisons sympas dans de très jolis endroits, de traverser les Pyrénées à pied, de traverser l’Australie et la Nouvelle Zélande en camping-car, de visiter les États-Unis, de traverser la Réunion, de nager et pécher dans des lagons, de vivre en Polynésie, de voyager en camping-car dans toute l’Europe, de visiter des musées, plein de musées, de racheter des immeubles…

Cécile, 36 ans, 1.68m mariée à Stéphane, mon prince presque charmant depuis mes 16 ans, maman de 2 gentils monstres.

Image

A 16 ans je pars en Allemagne. J’y découvre l’allemand, les allemands, les bretzels, la famille Fisher, Mainz, Wiesbaden, Francfort, le monde du travail au Nassaeur Hoff Hotel ****.  J’y reste deux ans.

Je m’installe avec Stéphane à Montpellier dans une colloc sympa, avant de repartir pour Londres , avec nos amis Christophe et Karine.

Quelques pintes plus tard nous rentrons dans un joli village du sud de la France, nous y achetons une première « mairuine » que nous retapons et revendons quelques mois plus tard en tant que maison.

Toulouse puis la région parisienne depuis maintenant 10 ans. Un village sympa au milieu de la forêt, des amis, des enfants, du sport, plein de week-end et de visites en tout genre.

Plusieurs projets immobiliers auxquels je participe activement et avec passion.

Certains disent de moi que j’ai « un petit caractère », grande sensible, je pleure facilement, j’ai très peur des araignées, mais moins que mon frère. Je suis très attentive à l’éducation de mes enfants, aux devoirs, aux écrans, à développer chez eux une culture générale variée, tolérance, respect des autres et des différences.

Je suis très fière d’avoir appris à faire du ski à 30ans, j’adore voyager en camping-car,

Je rentre de 15 jours de voile dans le sud de la France, c’était génial!!!

Eva-Marie, 10 ans 1,47m

Image

Je suis toujours de bonne humeur, avec de bonnes notes à l’école en CM2.

Mon papa n’aime pas trop les 37 bracelets que je porte et mes ongles vernis que je change toutes les semaines.

J’ai plein de copains et de copines.

Je fais pas mal de sport, de l’athlétisme,  du vélo en famille, de la trottinette le matin, des grandes balades en forêt.

J’écoute Stromae, Shy’m, Alizé, M.Pokora et j’adore chanter et danser dans ma chambre les chansons que j’écris.

J’ai gagné la semaine dernière le premier prix de dessin du salon d’automne de mon village, avec le dessin de mon lapin Mina.Je suis fan des livres Tara Duncan, j’attends avec impatience le « continent interdit ».

J’aime caresser Mina, coudre, jouer avec YouYou, partir en voyage en camping-car en famille, visiter les musées, aller chez Papou et Manou, inviter des copines pour faire des soirées pyjama, manger des crêpes.

Je n’aime pas, quand Pierre-Lou ne rebouche pas le dentifrice, l’odeur de litière de Mina, quand mes bracelets s’emmêlent dans mes habits…

J’aimerai faire un concert à l’école.

Pierre-Lou, 8ans, 1.31m (je crois)

Image

Je peux faire Osiris au parc Astérix il faut faire 1,30m.

Je suis à l’école des CE2, ça marche bien.J’aime bien manger des pâtes, des bonbons, des pizzas, jouer avec mes Pokémon,

J’aime pas quand ma sœur m’embête, j’aimerai bien faire le tour du monde en bateau (comme papa),

je ne sais pas encore quel métier je voudrais faire.

plutôt sportif, je fais du judo, j’ai plein de médailles, je fais aussi du tennis.

j’aime bien aller au musée, faire du camping-car et inviter mes copains.

Je suis fier de partir en Asie du sud-est l’an prochain.

Image