asiedusudestenfamille

Notre année sabbatique racontée

El Nido

Poster un commentaire

Ici, aux Philippines, on se déplace en Jeepney. Sortes de grosses jeeps américaines rallongées, dans lesquelles on peut s’assoir à trente en se tassant bien, sans compter les gens assis sur le toit !

EL NIDO CORON 001

Dans une boite de conserve!

EL NIDO CORON 002

Selfie Jeepney

Pas cher, pas rapide, pas confortable… Le Jeepney qui nous mène à Puerto Princessa s’arrêtait sans cesse pour charger ou décharger de la marchandise, des passagers, ou des poulets.

Arrivés à la gare de San José de Puerto Princesa, Stéphane nous laisse quelques minutes pour aller chercher de l’argent liquide, nous en profitons pour trouver notre prochain transport vers El Nido, le centre touristique de l’ile de Palawan.

Nous trouvons sans difficulté un mini-van, l’offre est abondante, les rabatteurs aux aboies. Nous montons dans un petit camion confortable et climatisé et traversons cette magnifique ile qui s’étire tout en longueur entre mer et montagne.

EL NIDO CORON 068

La baie d’El Nido

Nous avons quelques difficultés à trouver un logement dans nos prix. Mais après un dizaine d’hôtels, nous tombons au fond d’une rue, juste à côté d’une église sur une pension. Nous avons deux chambres propres et un grand palier pour faire le CNED.

L’endroit est coloré, la famille hôte est très gentille. Par contre c’est super bruyant, on entend toutes les discussions de nos voisins, la nuit on se réveille en se demandant qui est entré dans notre chambre !

A 5h45, l’église baptiste voisine appelle ses fidèles à la prière. Commence alors un concert de tapage de casserole pendant une dizaine de minutes, cela réveille évidemment les centaines de coqs qui se mettent à chanter, puis viennent les chants des fidèles rapidement remplacé par le bruit des motos…. 3 nuits compliquées !

On ne mange pas bien aux Philippines, El Nido ne fera pas exception. Ils adorent la viande et notamment le cochon trop gras. Il est difficile de trouver des légumes qui ne soient pas noyés dans une épaisse sauce ou alors les plats sont sucrés. Heureusement il nous reste le riz blanc !

EL NIDO CORON 033

La ville d’El Nido n’a pas d’intérêt, c’est plus un camp de base pour organiser des excursions alentours. Il y a par contre à quelques kilomètres de là une superbe plage « Las Cabanas » depuis laquelle on a une jolie vue sur l’archipel des Bacuit.

EL NIDO CORON 004

EL NIDO CORON 005

EL NIDO CORON 014

Nous tentons le masque et le tuba et sommes très déçus : tout est mort, blanc… A la pension, nous rencontrons un couple d’israélo-argentin qui revient d’une excursion snorkeling dans les iles. Ils sont eux aussi assez déçus, beaucoup de coraux sont morts et il y a peu de poissons.

EL NIDO CORON 007

EL NIDO CORON 031

EL NIDO CORON 063

Coucher de soleil à El Nido

 

 

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s