asiedusudestenfamille

Notre année sabbatique racontée

Muang Khua

4 Commentaires

Sur la carte Muang Khua semble être une grosse ville, c’est en fait un bourg où l’on compte 4 rues et de nombreuses petites ruelles qui se faufilent entre les baraques en bois du centre. Au pied de la ville coule la rivière Nam Ou, elle est encerclée par de petites montagnes. C’est très beau.

Oudom Xai et Meuang Khoua 229

Muang Khua

Oudom Xai et Meuang Khoua 238

la Nam Ou

Oudom Xai et Meuang Khoua 280

Oudom Xai et Meuang Khoua 285

Pour venir jusqu’à Muang Khua, le transport a été pénible : 4 heures enfermés dans un bus surchargé, la musique Lao à fond sur une petite route de montage qui se transforme souvent en piste et qui fait vomir les laotiens sans doute peu habitués au transport routier!

Nous faisons une grande promenade dans la montagne et au soir Cécile se sent mal, elle a mal au ventre, un peu la nausée. Il est vrai qu’ici au Laos les conditions sanitaires sont mauvaises et même si nous prenons toutes les précautions possibles, nous voyons bien que l’hygiène est très limitée.

Oudom Xai et Meuang Khoua 125

La passerelle suspendue d’Indiana Jones!

Oudom Xai et Meuang Khoua 139

Oudom Xai et Meuang Khoua 160

Eva-Marie s’est parée de pétales de fleurs à la mode Akka, une tribu du nord du pays.

Oudom Xai et Meuang Khoua 119

Oudom Xai et Meuang Khoua 235

Préparation du bambou servant à faire les murs

Cécile sera malade deux-trois jours, couchée avec des douleurs au ventre et quelques vomissements. Il ne faut pas s’inquiéter, juste attendre que cela passe.

Nous avons heureusement choisi un hôtel confortable pour 180 000 kip la nuit pour deux chambres (18€), c’est toujours plus agréable lorsque l’on est alité. Nous arrivons parfois à nous connecter à l’internet mais encore faut-il qu’il y ait de l’électricité, celle-ci est régulièrement coupée.

Oudom Xai et Meuang Khoua 095

Les offrandes aux moines dès 6h le matin

Pour ceux qui ne sont pas alités, les paysages sont superbes, les gens sympas. Nous passons la journée entre CNED, balades, jeux au bord de l’eau..

Oudom Xai et Meuang Khoua 110

Il y a en plus à Muang Khua un marché aux couleurs locales. Comme toujours la boucherie est la plus impressionnante, ici encore un peu plus qu’ailleurs, des bouts d’animaux trainent ça et là, au fond d’un seau nous croyons reconnaitre la tête d’un chien… et toujours ces gros rats saucissonnés vivants… On trouve aussi sur le marché un très grand nombre de plantes vendues fraiches. Peu d’artisanat.

Les attractions sont beaucoup moins nombreuses qu’en Thaïlande, les transports beaucoup plus compliqués mais nous apprécions d’être ici dans un endroit très nature où les gens sont simples et sympathiques.


Publicités

4 réflexions sur “Muang Khua

  1. On sait, Cécile, ce n’est pas drôle de veillir, mais ce n’est pas nécessaire de te rendre malade pour autant! 🙂 Bon courage et on vous envoie quelques bises aseptisées…

  2. Nous sommes à Muang Khoua en ce moment, pour le moment pas totalement charmés par cette étape, mais on va aller se balader dans les environs aujourd’hui, cela devrait corriger le tir car l’environnement a effectivement l’air assez exceptionnel !

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s