asiedusudestenfamille

Notre année sabbatique racontée

CNED, second envoi de devoirs

6 Commentaires

Logo_Cned_2013

Une autre visite était programmée à Kanchanaburi dans un parc national tout proche mais, le temps s’en est mêlé et nous a fait renoncer à cette sortie. Nous en avons profité pour envoyer la deuxième « salve » de devoirs des enfants.

Nous avions passé beaucoup de temps pour envoyer les premières évaluations. Il nous a fallu apprendre le « mode d’emploi », trouver les réglages de l’appareil photo, la dénomination des documents, le bon format de fichier, le téléchargement de celui-ci et le moyen de transformer les photos…

Pour ce deuxième envoi, nous avions 12 devoirs à envoyer pour Pierre-Lou et Eva-Marie, cela s’est passé sans problème. Certes c’est long, 4 ou 5 heures de boulot, mais sans surprise.

Nous avons reçu les notes des enfants pour leurs premiers devoirs et tout va bien, Pierre-Lou est noté sur trois (1= Non-acquis ; 2= En cours d’acquisition ; 3= Acquis) il n’a que des 3. Eva-Marie cartonne comme d’habitude avec des notes toujours au-dessus de 17 (dont un 20 en techno !). Chaque devoir est corrigé et commenté par le professeur correcteur attribué à l’élève pour l’année. Pierre-Lou reçoit des corrections audio où il peut entendre sa maîtresse lui parler personnellement de son travail.

Sachant cela, en bon fayot, nous avons envoyé avec chacun de leurs devoirs des photos de nos têtes d’anges.

Les devoirs pour Eva-Marie sont à envoyer selon un planning précis. Alors que pour le premier envoi, nous avions attendu les derniers jours (les devoirs étaient faits depuis longtemps seulement nous n’avions pas pris le temps de les déposer sur le site), les envois des deuxièmes devoirs ont été faits avec 10 jours d’avance. Cela a son importance, il est dit sur le site du CNED que plus la date de dépôt est proche de l’échéance et plus le temps de correction est long (embouteillage).

Dans notre organisation, Cécile s’occupe de Pierre-Lou comme un prof particulier et Stéphane « regarde » Eva-Marie travailler !

Les cours de 6ème sont faits pour être réalisés en parfaite autonomie, Eva-Marie s’en sort très bien. Elle est capable de travailler pendant 2 à 3 heures toute seule, sur ses bouquins qui, il faut le dire sont très bien faits. Stéphane est là pour éviter que son élève ne se disperse, répondre aux questions et surtout assurer un certain rythme, il faut avancer.

Les cours de Pierre-Lou sont organisés différemment, ils ne sont pas prévus pour être fait en autonomie et nécessitent le travail d’un accompagnateur en permanence. Cécile est donc le prof particulier de Pierre-Lou, intransigeante, sévère, avec des lunettes, elle ne laisse rien passer ! Pourtant Pierre-Lou ne veut pas changer et refuse de travailler avec Papa !

Le plus dur en fait est de s’astreindre tous les jours à la réalisation de deux ou trois heures de CNED. Il ne faut pas non plus que cela devienne « l’activité de la journée ». Pour cela nous mettons le réveil le matin et ne trainons pas au petit déjeuner, l’objectif étant de commencer à 9h30.

La régularité est pour nous une des clefs de la réussite, tout le petit groupe a intégré que le matin on fait le CNED et que tant que ce n’est pas fait, on ne peut pas aller s’amuser, se promener ou visiter. Le matin, les cerveaux de nos chérubins sont aussi plus disposés à apprendre !

Tous les moments sont bons pour travailler, notamment les transports et les salles d’attentes, le CNED est une de nos priorités de la journée et pour l’instant ça marche plutôt bien. Nous n’avons pas de dimanche ou de week-end. Il arrive pourtant que nous ne puissions pas travailler un jour, l’organisation ne le permettant pas (musée ouvert le matin seulement, activité qui dure toute la journée, transport inconfortable…).

AYUTTAYA 702

Séance CNED en attendant le bus pour Sukhothai

Nous faisons une quinzaine d’heures de CNED par semaine, depuis Juillet. A ce jour, nous avons quasiment deux mois d’avance sur le programme pour Eva-Marie, notamment en Français et Mathématiques.

Il faut aussi être capable de le prendre à la cool ce qui est compliqué pour des parents impliqués. Il arrive que les enfants ne soient pas disposés à travailler, nous basculons alors sur des matières demandant moins d’attention comme l’éducation musicale ou le dessin.

Une fois les deux ou trois heures faites, il nous reste toute la journée pour nous éclater !

Publicités

6 réflexions sur “CNED, second envoi de devoirs

  1. Que pourrais-je vous dire d’autre que « Bravo ! continuez ! »
    Ah oui, je sais :
    « Un million de bisous à chaque élève et au moins autant à leurs professeurs ! »
    (PS : en plus vous faites un super blog. Re-bravo)

  2. Finalement, vous avez réinventé la réforme des rythmes scolaires! Trop bien vos TAP! Il faudrait peut-être soumettre votre organisation à notre ministre de l’éducation nationale!
    Quoi de plus formateur qu’une petite expérience touristique dans un pays lointain…
    Bonne continuation aux enfants et bon coaching pour les parents.
    Bises à tous les 4.

  3. Hello
    Bravo pour le sérieux des enfants et des parents…
    Ce blog est super, les commentaires comme les photos, nous voyageons vraiment en votre compagnie…sans la chaleur, les moustiques…
    Gros bisous

  4. humm la chance d’être encore en tee shirt, pas de pull, botte, manteau…. heureusement que vous reviendrez en été, sinon plutôt rude le retour !! gros bisous

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s