asiedusudestenfamille

Notre année sabbatique racontée

La première partie du voyage

4 Commentaires

Croisiére Flores 095

Le RDV est donné à 9h30, dans l’agence Perama de Senggigi sur l’ile de Lombok. De là, nous montons dans un bus pour rejoindre notre bateau, de l’autre côté de l’ile.

Sur le chemin, nous nous arrêtons dans un village de potiers, où Pierre-Lou essaye du mieux qu’il peut de faire un cendrier. Mais ce n’est pas si facile que cela y parait !

Pierre-Lou potier

Nous prenons possession de notre bateau et faisons connaissance des autres passagers, après avoir visité un chantier naval dans lequel un catamaran Perama est en cours de construction.

Le navire est le plus grand de la flotte à faire ce trajet, il fait 29m de long et comporte 6 ou 8 cabines et une trentaine de places sur le pont. C’est là que nous sommes.

Nous naviguons quelques heures avant de jeter l’ancre à proximité d’un ilot corallien, pour nager, faire le tour de l’ile, regarder les poissons. C’est le pied !

 

Croisiére Flores 758

De retour sur le bateau, le diner s’organise, nourriture indonésienne au menu. Nous naviguons encore jusque 21h00, avant que l’équipage n’organise le coucher.

Croisiére Flores 110

La vie à bord

Croisiére Flores 347

Paysages

Croisiére Flores 366

Croisiére Flores 201  Croisiére Flores 418

Sur le pont, sont alignés les matelas, un petit oreiller, une petite couverture… et, c’est bercés par le roulis du bateau et le bruit des vagues que nous nous endormons.

Alors évidement, le Sheraton est beaucoup plus confortable (même peut-être le Formule 1) !

Sur le bateau, le matelas fait moins de 5cm d’épaisseur et nous dormons épaules contre épaules avec des inconnus, sur un pont de bateau ouvert aux 4 vents. Mais croyez-moi on a dormi comme des bébés, trop heureux d’être là.

Au réveil, une petite angoisse, Cécile ouvre un œil (il est 6 heure du mat le jour se lève) et les deux monstres (Eva-Marie et Pierre-Lou) ont disparus ! Évidement c’est une affaire d’homme, elle réveille immédiatement Stéphane qui retrouvera les deux bambins dans une coursive en train de visiter le bateau… A l’abordage !….

Le deuxième jour est ponctué d’arrêts.

D’abord un lac d’eau salé qui occupe la plus grande partie d’une petite ile, juste en son centre, serait-ce un cratère ?

Le lac est encerclé de montagnes. Le taux de salinité doit y être élevé, nous flottons dedans comme des ballons, sans aucune difficulté. Nous en profitons avec les enfants pour faire un peu de sport et nageons très loin du bord, quelle aventure de se retrouver dans cette eau sombre, loin de tout au milieu d’un cratère.

 

Croisiére Flores 161

Le lac salé

L’ile est bordée de plages de sable blanc, et la mer, pleine de méduses. Des toutes petites, qui ne font pas très mal mais qui gâchent quand même un peu la baignade et le masque et tuba.

Croisiére Flores 702

Nous y restons un petit moment, les garçons jouent au volley-ball et les filles allongées sur des transats regardent pousser leurs ongles.

Croisiére Flores 200

L’endroit se prête à la farniente

Le bateau reprend sa route. Il longe à seulement quelques miles les côtes de la grande ile de Sumbawa que nous distinguons parfaitement, avec ses hautes montagnes, ses longues plages, elle apparaît sauvage. Parfois un volcan en dépasse un autre.

Croisiére Flores 364

Terres arides et volcaniques

Le bateau fera plusieurs haltes pendant cette deuxième journée, nous croisons et nous nous arrêtons dans des endroits de carte postale. Mais le clou de la journée pour Eva-Marie et Pierre-Lou est le plongeon depuis le pont du bateau en pleine mer ! Quelle aventure !

La mer aujourd’hui encore est calme, une houle de ~1 mètre, un soleil grand beau et un coucher de soleil de l’hémisphère sud.

Les enfants se sont fait des copains allemands sur le bateau et nous aussi commençons à faire connaissance avec ceux qui deviendront pour les 15 jours à venir nos compagnons de voyage.

Croisiére Flores 216

avec les copains allemands

Nous naviguons toute la nuit dans une mer calme qui nous berce. Au matin nous arrivons sur l’ile de KOMODO, archipel splendide, montagneuse et roussie par le soleil. Les eaux qui entourent les iles sont d’une transparence incroyable. Toute la gamme des bleus baigne les plages de sable blanc qui ourlent ces petits morceaux de terre jetés sur la mer.

Croisiére Flores 266

Lever de soleil

Croisiére Flores 334

Komodo en vue!

Croisiére Flores 416

Prêts pour la visite du parc de Komodo

Croisiére Flores 423

Mon ile…

L’archipel est célèbre pour ces dragons éponymes. Des reptiles énormes semblant sortir de la préhistoire, qui se nourrissent de vaches et parfois de touristes…

N’écoutant que notre courage, nous partons pour deux heures de randonnée dans l’ile accompagnés de guides (les rangers), qui nous expliquent la vie de la faune et de la flore de cet endroit exceptionnel et protégé. Nous sommes dans le parc national de KOMODO.

Croisiére Flores 516

le ranger, son arme et nous

Croisiére Flores 533

Les rangers sont nos amis

Croisiére Flores 534

Christian le ranger intrépide!

Croisiére Flores 538

Les exploratrices

Nous verrons quelques dragons, animal peu attrayant, un très très gros lézard, qui bave et qui, s’il est mal luné peu éventuellement vous attaquer ! Sa salive est bourrée de bactéries (ce qui la rend très toxique), lorsqu’il mord sa proie (un buffle par exemple), celle-ci mettra plusieurs jours à mourir (les bactéries faisant leur effet), voir plusieurs semaines. Le dragon n’est pas pressé, il ne mange que rarement et suivra sa proie jusqu’à sa mort.

Croisiére Flores 508

le gros lézard

Croisiére Flores 460

le casse-croûte du dragon

Croisiére Flores 445

Les dragons de Komodo ont aussi leur plage

Croisiére Flores 557

L’ile de Komodo

Croisiére Flores 570

Croisiére Flores 579

Croisiére Flores 612

De très nombreux animaux, peuplent l’ile. Ils n’ont pas peur de l’homme, et on se promène donc entre les cerfs sauvages, les buffles… Ici un cacatoès, là, un varan…

Croisiére Flores 624

Un lézard

Croisiére Flores 630

Une bien jolie biche

Croisiére Flores 511

Génial!

Dans l’après-midi, nous sommes débarqués, sur la plage de rêve d’une petite ile : Pink Beach, qui tient son nom de la coloration de son sable. Des coraux rouges peuplent les fond à proximité et colore légèrement cette plage, où nous passerons notre temps à flotter sur le ventre pour regarder les poissons évoluer entre les coraux multicolores. Trop dure la life…

Croisiére Flores 076

Croisiére Flores 812

Un énorme Bernard l’Hermite dans une petite coquille décide sous nos yeux de changer de maison. Il sort alors de son logement exigu et, tout nu s’éloigne sous des feuilles. Un Bernard l’Hermite sans coquille c’est vraiment très moche !

Au soir de notre troisième jour à bord, nous quittons provisoirement le navire pour explorer un petit bout de l’ile de Flores accompagnés de nos nouveaux amis. Dans 6 jours, un autre bateau nous ramènera à Lombok, à deux jours de mer de là.

Nous arrivons à Labouan Bajo, loin des iles touristiques de Bali et de Lombok, un peu chancelants après trois jours passés sur un bateau.

Croisiére Flores 899

La baie de Labuan Bajo

Rapidement, nous trouvons un hôtel avec une vue panoramique magnifique sur la baie de Labouan Bajo tachetée d’iles et de grand bateaux. Le coucher de soleil vous laisse rêveur.

Croisiére Flores 939

La baie de Labuan Bajo

Croisiére Flores 851

                                 

Publicités

4 réflexions sur “La première partie du voyage

  1. C’est cool d’avoir de vos nouvelles. Gros bisous

  2. Super ! Quelle chance les copains 😉 ! Nous avons ici, la chance d’avoir du soleil…. et oui… quand tout le monde a repris, boulot et école !!
    Gros gros bisous à Eva et Pierre Lou !

  3. super belle photos et de très beau récits :p ro la chance tout ces magnifiques paysages et ces rencontres trop de chances 🙂 gros gros bisous a vous 4 mina fait un gros bisous a Éva et lui fait dire que tout va bien,grisouille na pas réussi encore a lui croquer une oreille :).bisousssss

  4. Hello les aventuriers
    C’est super d’avoir des nouvelles, les photos sont magnifiques et nous font voyager; nous profitons d’un beau mois de septembre à Fleurines.
    Gros bisous à tous les 4
    Francine

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s