asiedusudestenfamille

Notre année sabbatique racontée

Le CNED 1, Les préparatifs :

9 Commentaires

 

IMGP0031

Le site du CNED est relativement bien fait, on y trouve la formation souhaitée et les modalités administratives, assez facilement.

Différentes formules sont proposées et possibles. Dans notre cas,  nous choisissons celle qui nous semble la plus encadrée, avec des cours, des devoirs à renvoyer, des notes… et un prof référant.

Mais évidement le site ne répond pas à toutes les questions et pour mieux nous orienter, nous avons rencontré il y a quelques semaines, le directeur de l’école d’Eva-Marie et Pierre-Lou, pour lui présenter notre projet, et avoir l’avis d’un pro de l’enseignement, qui connait bien nos enfants.

Il a été très enthousiaste pour notre projet, ce qui nous a vraiment fait du bien. M. le directeur a affirmé, que c’était d’un point de vue de leur enseignement très positif, que ce voyage leur apporterait ouverture et culture, que le CNED était bien adapté aux familles en voyage.

Il n’a pas douté une seule seconde de la réussite scolaire des enfants en voyage.

Nous avons planifié de nous revoir avant la fin de l’année, pour qu’il nous détaille les points à ne pas louper en CM1 et 6° (les fondamentaux de ces deux classes), que nous tenterons d’enseigner.

Nous lui avons présenté notre schéma envisagé, avec 3 heures par jour d’école 7/7 jours, il a validé ce mode de fonctionnement, en laissant entendre qu’il valait mieux de la régularité plutôt que des marathons ponctuels.

Le CM1 et la 6°, d’un point de vue de l’enseignement, sont de « bonnes années » pour partir, les programmes reprenant et approfondissant des notions déjà abordées.

Toutefois, Eva-Marie ne fera pas de rentrée en 6°, et  vivra donc les grands bouleversements du collège (plusieurs profs, changement de salle, grande école…) à la rentrée de 5°. A ce jour nous ne voyons pas vraiment comment palier à ce point là.

Il est revenu vers nous hier à la sortie de l’école, pour nous informer qu’il avait pris contact avec son inspecteur d’académie, qu’il l’a averti de notre projet. Il nous a dit que la prochaine étape se situerait en mai. A ce moment là, il donnera son avis (favorable) de passage en classe supérieure au DASEN, pour une inscription anticipée au CNED, et ce,afin de recevoir dès le début Juillet les cours.

Approval Gesture

Publicités

9 réflexions sur “Le CNED 1, Les préparatifs :

  1. Bonjour,

    Je suis Carole, la community manager du site smooz.fr, le webmag du CNED.

    Le but de smooz est de recueillir les témoignages d’inscrits ( anciens ou actuels), afin de montrer la diversité des parcours des personnes ayant fait le CNED.

    Nous avons un dossier  » au bout du monde  » http://smooz.fr/au-bout-du-monde
    que nous consacrons aux familles expatriées et qui sont parties faire le tour du monde. Votre parcours nous intéresse et nous souhaitons en parler sur smooz dans le cadre d’un article .

    Le but de l’interview : nous expliquer la genèse du projet de tour du monde de votre famille , et vous suivre pendant votre voyage !

    N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou / et si notre proposition vous intéresse !

    A bientôt,

  2. Bonsoir,une question,avez vous explorez la possibilité de faire l’école avec les cours sur académie en ligne ?qu’en pensez vous ? A bientôt
    Les touicats

  3. Bonsoir les Touicats! Je découvre le site de l’académie en ligne, je ne connaissais pas. Connaissez vous ce système? Qu’en pensez-vous? Quels avantages par rapport au CNED classique? A savoir que la patience ne fait pas partie de mes (très nombreuses) qualités (!!!) je n’ai pas envie de me retrouver « maîtresse » ou « prof » de mes 2 loustics, c’est pourquoi nous avions pensé au CNED classique afin de n’avoir « que » les devoirs des enfants à gérer.
    A très bientôt!!
    Cécile

    • Bonjour Cecile……..ta réponse ne m’est pas parvenue c’est pour cela que je réponds si tardivement.Le CNED semble difficile mais pas irréalisable lorsque l’on est itinérant d’après ce que j’ai pu lire dans tous les blogs de TDM en famille.
      Comme vous nous allons prendre RDV avec les enseignants de nos deux chérubins et pour notre Grand qui sera en 5eme c’est vraiment CE RDV qui va finir de nous décider.
      En ce qui nous concerne,les avantages du CNED sont certes un suivi par des profs,des dates butoires pour rendre des devoirs et surtout pas d’évaluation de retour.
      Les inconvénients et pas des moindre c’est qu’à l’air du net tu te trimbales 7 kg de cours minimum par enfants,qu’il y a des dates butoires et surtout du courrier a recevoir en poste restante ce qui me paraît un stress qui me fait déjà stresser 😉 et cette année nous la voudrions avec le moins de facteur stressant possible !
      Pour notre Sacha qui sera en CM1 pas de souci,il est studieux et surtout a bcp moins de problème de concentration que notre Titouan mais il a peur aussi de l’évaluation de retour.
      Donc je te tiens au courant de notre décision après RDV avec le proviseur du collège.
      Nous nous croiserons sans doute,notre départ est en septembre 2014 car il y a encore qq semaines notre projet était repoussé a 2015 comme je vous l’avait écrit dans un autre post.
      Il faut que je me colle sur la construction de notre futur blog……….et ça je ne sais pas faire mais comme je dis toujours il n’y a que des solutions !!!!
      A très bientôt et bons préparatifs ça fait déjà tellement voyager
      Celine des touicats

      • Coucou Céline!
        Pour nous le CNED est, malgré les inconvénients que l’on connait, la solution la plus facile, elle ne me transforme pas en « maitresse » d’école mais en aide aux devoirs, tel qu’aujourd’hui. Le directeur de l’école des enfants va nous indiquer pour le cm1 et la 6ème, les choses essentielles a ne pas louper et celles où l’on pourra faire l’impasse. J’ai confiance en mes 2 loustics et puis même si au final ils n’ont pas leur année scolaire de validée au retour, on se dit qu’avec l’expérience extraordinaire qu’ils vont vivre, ils n’auront pas perdu leur temps…

        Explique moi votre projet, qu’en est-il?
        N’hésites pas à partager votre blog, c’est toujours super intéressant à lire.

        Je vous souhaite le meilleur pour 2014, nous sommes sur les starting block, le déménagement n’est pas loin…
        à bientôt

        Cécile

  4. Encore moi 😉 voici le compte rendu de la famille DAGICOUR sur la scolarité de leur enfants en TDM

     »
    Les contraintes administratives : avec des enfants de primaire, la difficulté n’est pas insurmontable. L’instruction est obligatoire, mais pas forcément l’école. Il suffit d’envoyer une lettre au maire et à l’inspecteur académique quelques mois avant pour préciser les raisons et les dates à partir desquelles l’enfant n’ira plus à l’école. Vous recevez ensuite un courrier des autorités éducatives rappelant que vous encourez les foudres éducatives (forte amende et même peine de prison !) si vous n’éduquez pas votre enfant. Dans notre cas, nous avons reçu un courrier de l’inspecteur demandant un rendez-vous à votre retour pour valider le travail fait par l’enfant pendant cette année sabbatique, pour lui permettre d’aller dans la classe supérieure. Les familles qui voyagent seulement six mois n’ont pas forcément cette contrainte, surtout si le voyage se termine avant la fin de l’année scolaire, auquel cas l’enfant peut réintégrer sa classe, ce qui est bien pratique. Enfin, dans notre cas, une assistante sociale est venue à notre domicile vérifier les raisons de la déscolarisation des enfants.

    Le matériel scolaire : quand on veut voyager léger comme nous, on ne peut se permettre de prendre des cours par correspondance. Le CNED impose 10 kg en plus de matériel scolaire, et le renvoi régulier des devoirs. Difficile à concilier avec le nomadisme en transports en commun, ou en vélo. Plus facile en camping-car et en voilier. Comme les enfants n’étaient pas encore au collège, nous avons seulement pris des cahiers d’exercice (cahiers du jour et du soir) en maths et français, ainsi que le programme pour le CE1 et CM2. Donc, non, le CNED n’est pas obligatoire.

    Le rythme scolaire : nous avions décidé de travailler une heure par jour quoiqu’il arrive, 365 jours. Quand nous ne pouvions vraiment pas faire autrement, nous rattrapions les jours suivants. On ne vous cache pas que cela a été le plus dur du voyage : démotivation des enfants quand on travaillait face à la plage, dans une ambiance de vacances. Bruit et déconcentration pour le plus jeune, avec le problème de l’absence de table pour travailler quelquefois. Alors, oui, même si nous avons eu l’impression de couvrir à peu près les principaux points, la mémorisation du plus jeune n’était pas optimale et je constatais avec horreur qu’il oubliait au fur et à mesure. Pour la grande qui avait un excellent niveau en partant, la rédaction du carnet de voyage une fois par semaine était un incontournable, à côté de ses exercices.

    Le bilan : Difficile de généraliser selon les enfants. L’examen des inspecteurs s’est bien passé. Dans notre cas, le voyage n’a pas réellement changé ce qui existait avant le départ : Tom a gardé ses lacunes en calcul, qu’il a ensuite comblées l’année suivante. Par contre il a lu beaucoup plus ! Quant à sa sœur, elle a sauté une classe en revenant, preuve que ce voyage ne l’avait pas pénalisée. »

  5. Je découvre votre projet et évidemment ne peux être que 100% avec vous, en tant que voyageuse et en tant que prof des écoles !
    Je me pose juste la question des cours des enfants 7 jours sur 7 : ne croyez-vous pas que vous, comme eux, seront ravis de pouvoir souffler un jour par semaine ?
    Pour le petit exemple, j’ai déjà eu une élève revenant d’un tour du monde en voilier en famille pour qui le retour se passait à merveille. Les parents avaient presque l’air de dire que finalement, ce fut parfois pour eux que le rythme de travail était le plus dur !

    • Coucou et merci de ton message!
      En lisant les témoignages de parents partis en voyage avec des enfants scolarisés, je me rends compte que 3h/Jour c’est beaucoup. Nous voulons juste prendre la contrainte qu’apporte la scolarité en voyage et l’intégrer dans notre projet.
      Au jour d’aujourd’hui, les enfants sont réglés sur 6h d’école, pauses comprises, en Asie, nous serons en vacances (!!!!), il y aura sûrement des jours avec et des jours avec un peu moins, tout en gardant une régularité (aussi bien pour nous que pour les enfants).
      Encore merci pour ton commentaire!
      A bientôt!
      Cécile

      • Bonjour,

        Je suis Carole, la community manager du site smooz.fr, le webmag du CNED.
        Je vous avais déjà laissé un message, mais j’ai l’impression que vous ne l’avez pas vu donc je retente ma chance 🙂

        Le but de smooz est de recueillir les témoignages d’inscrits ( anciens ou actuels), afin de montrer la diversité des parcours des personnes ayant fait le CNED.
        Nous avons un dossier  » au bout du monde  » http://smooz.fr/au-bout-du-monde
        que nous consacrons aux familles expatriées et qui sont parties faire le tour du monde. Votre parcours nous intéresse et nous souhaitons en parler sur smooz dans le cadre d’un article .

        Le but de l’interview : nous expliquer la genèse du projet de tour du monde de votre famille , et vous suivre pendant votre voyage !

        N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou / et si notre proposition vous intéresse !

        A bientôt,

        Carole.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s